• Noir Icône YouTube
  • Instagram

Copyright © 2019 Les petits flâneurs. Tous droits réservés.

Le camion : la mondialisation 

de l'agriculture

icone-vocabulaire.png

*

Mondialisation

La mondialisation, c'est le fait qu'aujourd'hui tous les pays du monde  sont très bien connectés (grâce aux nouvelles technologies et aux avions) et que leurs économies dépendent les unes des autres.  

*

Importé

Un produit importé, c'est un produit que tu manges en France mais qui vient d'un pays étranger.

*

Exporté

Un produit exporté, c'est un produit français qui a été envoyé et vendu à un pays étranger.

BRAVO !

Tu as réussi à attraper le camion.

Il sort de l’usine pour aller distribuer

la nourriture dans le village d’à côté.

Mais attends…

Non ! Il part directement

pour la Pologne !

C'est parce que l'agriculture est mondialisée, c’est-à-dire que l’échelle de la production n’est pas seulement la France, mais le monde entier.

Aujourd’hui,

tous les pays du monde

sont tellement bien connectés et reliés

entre eux (grâce aux téléphones, aux ordinateurs,

aux avions), que tu peux acheter des aliments

qui viennent du monde entier

Au supermarché, tu peux manger des poulets

bulgares importés tandis que les Chinois boivent du vin français exporté.

L’agriculture est donc devenue

un marché mondial

hyper connecté.

Le problème, c’est que pour faire venir les poulets de Bulgarie jusqu'en France il faut

les transporter, et ça pollue beaucoup. En tout, le transport des marchandises

agricoles est responsable de 15% des émissions mondiales de gaz à effets

de serre. C’est énorme !

Prenons l’exemple des avocats

 

Si tu vas au supermarché, essaie de regarder leur origine. Tu verras que la plupart

des avocats viennent d’Amérique Latine, du Chili ou du Pérou, parce que là-bas,

les avocatiers poussent mieux qu’en France.

 

Sauf que pour arriver jusqu’à ton supermarché, les avocats ont pris un bateau,

le temps d’une traversée de plus de...

12 000 kilomètres,

soit 26 jours en moyenne !

 

Et dans des containers climatisés qui dépensent

beaucoup d'énergie. La plupart du temps, ils arrivent

souvent à Rotterdam et sont envoyés dans toute

l’Europe, où il faut ajouter des kilomètres de trajet

au compteur.

Pour résumer, quand tu manges un avocat du Chili,

il a parcouru plus de 24 fois la distance entre Paris

et Bordeaux… Pas très écolo cette affaire !

 

Et puis, on peut aussi se poser la question de la qualité d’un produit qui a fait

le tour du monde. C’est un peu comme toi, après 8 heures de voyage en voiture,

généralement tu n’es pas très frais, non ? 

Clique sur le bonhomme pour comprendre les conséquences de la mondialisation.